Luciférisme et satanisme, les différences

Posted by & filed under , .

Dans un précédent article, j’avais évoqué la différence entre le luciférisme et le satanisme en la jugeant minime, en concluant que les courants sont identiques sur le fond, mais pas sur la forme. Et c’est justement de la forme que l’on va parler dans cet article.

 

Les différences

Statue « Le génie du Mal » du belge Guillaume Geefs. Cette œuvre est depuis 1848 installée dans la chaire de la cathédrale de Saint-Paul.

 

Bizarrement (bizarrement, car les lucifériens et les satanistes ont de nombreux points communs et adorent une même entité qui est Satan/Lucifer), les lucifériens et les satanistes ne s’aiment pas beaucoup. Les uns comme les autres s’évertuent à nous dire qu’ils sont différents et que l’autre n’est pas dans la vérité. Quelle vérité ? Les autres se targuent d’adorer un être plus positif (Lucifer) que ne l’est Satan. Or, tout ceci est baliverne, puisque Satan et Lucifer sont une même et unique entité. Je ne cesse de le répéter ! Donc en adorant Satan on adore Lucifer et vice versa. Par conséquent, cette position est erronée, mais cela fait du bien aux lucifériens de se croire du bon côté, du côté des gentils.

Il faut vraiment fouiller dans les deux courants de pensée pour trouver quelques différences minimes que je vais tenter d’énumérer.

Les deux courants de pensée sont complémentaires et similaires. Mais, on note un caractère plus déviant chez les satanistes qui n’hésitent pas à faire des offrandes humaines ou à sacrifier des nouveau-nés sur l’autel consacré à Satan. Chez les lucifériens, les offrandes et les sacrifices existent, mais ils ne sont pas humains !

Dans le satanisme moderne ou Laveyen, Satan est reconnu comme étant une entité spirituelle, une force opposée au christianisme et donc à Jésus-Christ. Le satanisme moderne prône le culte de l’ego et est davantage une organisation anti-chrétienne qui parodie le culte chrétien. Le satanisme est un dogme monothéisme dualiste lié au christianisme : croire au Diable c’est nécessairement croire en Dieu. Le luciférisme prétend procéder de cultes anciens et se base sur un panthéon très large, alors que le satanisme trouve sa substance dans une énergie de transgression, de blasphèmes et de profanation. Dans les deux courants, la magie et le culte sont omniprésents.

Le satanisme théiste est un courant philosophique qui mêle la science et les croyances religieuses, sans jamais toutefois y parvenir. Son argument principal est que la science s’est affranchie de la croyance en Dieu et qu’il est nécessaire que la religion arrive à s’affranchir de sa croyance en Dieu.

Le chamanisme regroupe toutes les personnes qui font de la magie en utilisant leurs mains, les plantes ou les éléments. Le chaman pratique donc la magie et pense qu’avant, les chamans étaient les représentants de Dieu sur terre, mais que le catholicisme leur a enlevé ce pouvoir. Alors, les chamans cherchèrent celui qui était l’ennemi de ce Dieu que l’on appelait Yavhé et ont trouvé Lucifer. Ils se sont alliés avec lui, puis à d’autres démons tels que Samaël, Hakael, Belial… Et c’est ainsi que la notion de Diablero est née. Puis les chamans se sont alliés à Satan. Et dans le chamanisme, la notion de bien ou de mal n’existe pas, car c’est l’homme qui fait qu’un acte est bien ou mauvais. Ainsi, il peut être considéré comme bien d’épouser une jeune fille de 10 ans dans certaines croyances ce qui est jugé très mal dans notre croyance.

La wicca luciférienne a fusionné la croyance luciférienne à celle de la wicca. Cette forme de wicca fait référence au « Livre d’Énoch ». Ici, Lucifer est un dieu et Lilith, sa compagne, est une déesse. Lucifer est vu comme étant un ange déchu, un androgyne originel, mais jamais au diable (les wiccans ne reconnaissent pas l’existence du diable qu’ils considèrent comme une invention catholique). La figuration de Lucifer est très proche du mythe de Prométhée. Lucifer dispense la lumière de la connaissance. Quant à Lilith, elle est associée à la première femme d’Adam, à la lune noire ou à la déesse mère universelle. Parfois, elle est associée à Diane. Lilith est l’égale de Lucifer.

Le satanisme spirituel vénère les anges déchus, donc les démons dans leur ensemble et place Satan/Lucifer (ils ne font pas la distinction des deux) comme le chef de tous les démons. Les satanistes spirituels, appelés aussi luciféristes, croient en Satan et le considèrent comme Lucifer. Ils honorent Satan sans se soumettre à lui. Ils pratiquent des rituels dans le but d’obtenir une élévation spirituelle. Cette branche est très variable et chaque membre fait un peu ce qu’il lui plaît.

Le Lucifellisme est très peu connu en Europe, mais en expansion en Amérique du Sud. Le lucifellisme est une véritable religion. Sa croyance est que Lucifer est le seigneur de la Terre. Les adeptes du lucifellisme s’adonnent à une exploration systématique de leur inconscient et de leur subconscient dans le but d’obtenir une parfaite connaissance de lui-même. Cette religion n’adore aucune entité, mais observe quelques règles, comme la remise en question de tout ce qui nous entoure, sans exception, sans censure, comme l’abandon du matérialisme pour une vie plus spirituelle. Il n’y a aucune hiérarchie, aucun dogme précis, aucune certitude. Les groupes se retrouvent autour de pratiques occultes encadrées par des principes de base aux fondements flous.

 

Les similitudes

pendentif sceau de Lucifer

 

Les disciples de Lucifer et les disciples de Satan sont tous deux panthéistes (philosophie d’après laquelle tout ce qui existe est identifié à Dieu). Il n’y a donc aucune différence de ce côté-là. Le satanisme, dont le satanisme Laveyen, adore Satan qui est la personnification du Mal. Les lucifériens adorent Lucifer qui représente celui qui s’est rebellé à Dieu et apporte la connaissance à l’homme. Or, c’est Satan qui s’est rebellé à Dieu en apportant la connaissance à l’homme. Donc, les deux mouvements adorent une seule entité qu’ils appellent d’une manière différente.

Les satanistes et les lucifériens dénoncent le Dieu Créateur ou le Démiurge comme l’ennemi et le bourreau des hommes. Dieu est vu comme le Créateur de toute chose, mais surtout comme un Dieu intransigeant. Comme les satanistes, les lucifériens sont contestés et suscitent frayeurs et inquiétudes. De même, comme les satanistes, ils s’inscrivent dans un courant doctrinal déconsidéré tant par les croyants que par les athées ou agnostiques, courant qui est vu comme dangereux et mortifère. D’ailleurs, c’est le cas. Et comme les satanistes, les lucifériens ont mis en place des pratiques, des rituels, des messes noires, des cérémonies secrètes et marginales.

Dans les deux cas, il est aussi question d’argent, car pour faire partie d’un groupe satanique ou luciférien, il faut payer un droit d’entrée, ou encore la rédaction de sortilèges de protections sur des parchemins et régler des séances d’initiation ou de recherche du thème astral… Eh oui ! Dans les deux cas, l’argent est omniprésent ! Comme il s’agit de sectes plus ou moins organisées, il faut mettre la main au porte-monnaie afin d’enrichir le gourou qui est souvent un charlatan  au risque de se ruiner ! Se ruiner pour pactiser avec le Diable ! C’est cher payer non ? Se ruiner pour avoir le droit de participer à une messe noire et risquer la possession démoniaque ! C’est cher payer non ? Se ruiner pour s’isoler, pour s’enfoncer dans la dépression, pour avoir l’illusion d’appartenir à un groupe, mais pour, en fin de compte, s’apercevoir que l’on a fait fuir sa famille et que l’on a plus d’amis ! C’est cher payer non ?

Bien sûr, le luciférien vous dira qu’il pratique une religion de tolérance, une religion qui libère de l’asservissement et de la servitude imposés par la religion chrétienne. Or, le sataniste vous dira exactement la même chose, en pire puisqu’il va ajouter qu’il est entré en guerre contre toute forme de chrétienté ou de religion. D’ailleurs, les terroristes musulmans, les extrémistes disent aussi pratiquer une religion de paix et on sait très bien que cela est totalement faux !

On admettra que toutes les formes de satanisme ou de luciférisme sont identiques à quelques détails près. Sataniste ou luciférien, le but est identique : détruire le catholicisme, prôner la liberté absolue, s’affranchir des règles, être dans l’ego le tout rythmé par des séances occultes, parfois à caractère sexuel ou pédophile voire scatophile et j’en passe et bien sûr, pratiquer la magie. Satanisme ou luciférisme, deux pratiques similaires, deux croyances identiques, deux sectes dangereuses.

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

Incoming search terms:

  • luciférisme et satanisme
  • quelle est la differance y a-t-il entre un satanyste et un charlanta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *